Publié le 7 Avril 2020

« Il ne faut pas le voir comme une contrainte ou un problème, mais comme une solution. » Jean-François Clervoy, astronaute

Se méfier des rumeurs et fausses informations
Cette crise sanitaire est propice à la diffusion de fausses informations (fake news), qui augmentent l’anxiété. Il est important d'identifier les informations fiables et celles qui le sont moins et d'être vigilant à toutes les informations circulant sur les réseaux sociaux. Privilégiez les sites web des institutions.

Expliquer et rassurer les plus jeunes
Pour les jeunes enfants, il n’est pas forcément nécessaire ni souhaitable de donner trop de détails.
Si l’enfant aborde le sujet et qu’il ressent le besoin d’en parler, les choses peuvent être expliquées simplement. Il peut être intéressant de commencer l’échange à partir des informations qu’il a et de compléter avec des mots simples sans être pointilleux dans ses explications.
Si l’enfant n’en parle pas lui-même, il n’est peut-être pas souhaitable d’aborder le sujet avec lui. Cela risquerait de lui créer des peurs qu’il n’avait pas forcément auparavant.
 
Les enfants sont des éponges à émotions : ce qui les inquiète souvent, ce sont les émotions qu’ils perçoivent chez les plus grands et notamment chez leurs parents. Les adultes doivent donc essayer - dans la mesure du possible - de masquer leur anxiété en présence de leurs enfants.

 
S’organiser = rythmer le quotidien
Structurer le temps quotidien en concertation avec tous les membres de la famille (réaliser un planning par exemple), pour donner la place nécessaire au travail, aux gestes de la vie quotidienne, aux devoirs, à la détente en prenant en compte les besoins et le rythme de chacun
 
Veiller à garder une bonne hygiène de vie
  • Préserver le sommeil, limiter les écrans,
  • Veiller à la qualité de l’alimentation et prendre le temps de cuisiner
  • Maintenir une activité physique en respectant les consignes gouvernementales. De nombreuses vidéos proposent des exercices réalisables en espace confiné. La plupart sont réalisables en famille et réjouiront les enfants. Penser à convenir d’un horaire commun avec les voisins pour limiter les nuisances sonores : une amorce de solidarité ?
 
Préserver du temps pour soi 
Nous manquons habituellement de temps pour se recentrer sur ce qui compte vraiment pour soi. C’est le moment de s’organiser pour s’accorder ce temps enrichissant et fortifiant
  • Tenir un journal
  • Lire en s’informant sur des sujets qui nous intéressent pour lesquels on n‘a jamais pris de temps
  • Communiquer avec des personnes importantes pour vous
  • Rechercher des solutions aux problèmes que l’on n’a pas le temps de traiter habituellement
  • S'entraîner à la Pleine Conscience pour apprendre à stabiliser son esprit, pour limiter l'anxiété dans le contexte de crise, pour développer l’auto-compassion, pour clarifier ses valeurs, pour mieux prendre conscience des besoins de son entourage et développer l’empathie et la solidarité etc…à être à l’écoute de son corps et de ses émotions
  • Réfléchir à l’après confinement et à une nouvelle façon, peut-être, d’aborder la vie

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mel

Publié dans #Actualité

Repost0